Devant le flou artistique émanant d’informations venant de droite et de gauche, des divers documents officiels qui déstabilisent tout un chacun, nous avons pris contact avec des brigades nautiques, ainsi que la préfecture maritime Méditerranée qui est la seule à avoir signé un arrêté permettant aux plaisanciers de prendre la mer.

Cette communication nous permet d’apporter quelques éléments complémentaires à cet imbroglio d’informations.

1) L’arrêté préfectoral N 062/2020 du 07 mai 2020, est toujours d’actualité

2)  Cependant l’article 9 du décret 2020-548 du 11 mai 2020, donne au préfet de département, sur proposition du maire, la possibilité d’autoriser les activités nautiques et de plaisance.

Ce qui veut dire que le préfet départemental peut par son refus d’autorisation aux plaisanciers d’accéder aux bases nautiques et de reprendre la mer, d’abroger l’arrêté du préfet maritime.

Dans ce cadre, si vous devez prendre la mer, appelez la préfecture départementale dont dépend votre commune pour connaitre leur position, chaque préfet départemental prépare son arrêté.

Ainsi vous éviterez toutes mauvaises surprises.