La mobilisation, ainsi que l’union entre fédérations, associations, élus, a porté ses fruits puisque le document tant attendu  concernant l’autorisation de prélever un bar par jour et par personne, à compter du 1er Octobre, est paru.

Ce document est inscrit au Journal Officiel de l’union européenne.

 

Bien que nous revenions, à la situation initiale d’il y a 10 mois, que la même incompréhension sur ce sentiment d’injustice entre le nord et le sud persiste!

Pourquoi un poisson au nord du 48eme et 3 au sud…… 

Nous prendrons cela comme une victoire mais nous devons rester vigilants et mobilisés.

 

Un grand merci à tous sans oublier les élus qui se sont investis, qui ont apporté leur aide afin de retrouver un droit universel, à savoir de pêcher et de prélever du bar sur nos côtes